le logo de la revue le Rouge et le blanc

19 juin 2016 Rencontres > Portraits

image article

Jacques Granges : adieu l'ami

Le vendredi 10 juin, Jacques Granges, le vigneron mythique du domaine de Beudon, s’en est allé, victime d’un dramatique accident de chenillard. Le village de Fully, le Valais, et tous les vignerons de Suisse et d’ailleurs sont dans la stupéfaction et la tristesse. Pour ceux, qui comme moi (R&B n° 108), ont été accueillis à Beudon, avec une extrême gentillesse et un sens de l’hospitalité hors du commun, par lui et son épouse Marion, le choc est rude. Se rendre au domaine, en empruntant le téléphérique que Jacques avait installé, visiter les vignes perchées en équilibre à plus de 800 mètres, passer des heures délicieuses en compagnie du couple, reste une visite inoubliable. Jacques Granges, l’homme au béret, était un amoureux de la nature, un vrai, et un adepte inconditionnel également de la biodynamie. Lors de ma seconde visite au domaine, Jacques m’avait précisé : « À Beudon, même les étoiles sont plus belles ! ». Depuis quelques jours, le ciel en compte une de plus ! À Marion, à ses enfants, à toute sa famille et à ses amis, Le Rouge & le Blanc présente son témoignage de sympathie et d’amitié.
Jean-Marc Gatteron